De retour

De retour

05/01/2021

article précédent : S'habiller en été? article suivant : Fiche de lecture: Abondance et Liberté, Pierre Charbonnier Tags liés à cet article: perso

La nouvelle année en remplace une qui n’a pas été de tout repos. Sans m’étaler sur ma vie personnelle, 2020 fût l’occasion de découvrir aux premières loges ce qu’on appelle communément “dépression”. Peut-être ferai-je un post pour raconter mon expérience plus précisément; disons simplement ce n’est pas agréable du tout à vivre comme maladie.

Les circonstances imposées par le double confinement ont aussi fait ressortir des choses très belles, qu’on prenait un peu trop pour acquises. Pouvoir faire une promenade en ville avec mes amis, l’affection que me portent mes parents et ma famille proche, prendre l’apéro après une journée de travail qui s’est mal passée… ce que j’en retire également, c’est le mur que se sont pris mes proches, peu habitués à l’informatique et forcés de sociabiliser et travailler avec des outils inconnus ou mal maîtrisés. Les longues soirées à jouer à des jeux de stratégie avec des amis, plus ou moins libérés de la contrainte de devoir se lever selon un calendrier réglé.

Le hiatus de six mois sur ce blog s’explique en partie à ces circonstances. Le double confinement et le repos nécessaire au soin ont endormi ma volonté, un manque de motivation de créer et d’exprimer mon très modeste point de vue sur mon petit coin de monde. Est-ce que ce billet est une manière de dire que “je vais mieux”? Ou un premier pas pour “aller mieux”? Au fond, peu importe. Je vous propose de le voir comme un voeu sincère que votre situation, quelle qu’elle soit, s’améliore. Que votre année 2021 soit le renouvellement et l’explosion de vitalité que 2020 n’a malheureusement pas été. Qu’elle soit riche d’investissement politique, de rêves, de repas joyeux, d’heures inoubliables, de moments tranquilles et de ce qui nous fait sentir vivant et en société.

Bonne année 2021!

article précédent : S'habiller en été?
article suivant : Fiche de lecture: Abondance et Liberté, Pierre Charbonnier
retour en haut de page